Pierre-Yves_Aubert

Pierre-Yves Aubert notre Chargé de Mission Emérgence était présent au TechCruch Disrupt à Berlin et  nous livre son éclairage sur cet évènement qui s’est imposé dans le paysage européen et mondial comme rendez-vous phare de l’industrie digitale. C’est également l’occasion de faire  un etat des lieux sur l’écosystème  IT Berlinois.



« Berlin est sans conteste LA ville européenne « trendy » du moment. »



Chargée d’histoire, elle attire un grand nombre de visiteurs, d’artistes, mais également des startups qui viennent rechercher des logements et des locaux à des prix plus attractifs que ceux pratiqués dans les autres grandes métropoles européennes comme Londres et Paris.



Berlin est aussi une ville d’accueil de talents venant de toute l’Allemagne mais également des pays de l’est (Estonie, Lituanie, ou même de Turquie en raison de la vague d’immigration qui a eu lieu dans les années 60).



La « Silicon Allee » allemande compterait 1.500 startups, une quinzaine d’accélérateurs (souvent portés par de grands groupes tels que Deutsche Telekom avec Hub:Raum ou encore Axel Springer Plug & Play) et quelques fonds d’investissements spécialisés sur le secteur des TIC.



La croissance de ce secteur est donc très rapide à Berlin, mais l’engouement actuel autour de cette jeune capitale du numérique cache le développement d’autres clusters européens comme ceux que nous avons dans de nombreuses métropoles françaises (Paris, Lille, Lyon, ont plus de structures d’accompagnement, plus de lieux, plus de startups…)..



alex jung

Alex Jung, CEO de SoundCloud





Face à l’éparpillement des startups dans les différents quartiers, le projet Factory (très proche du modèle EuraTechnologies, qui a déjà… près de 5 ans !) vient se poser en campus rassemblant des centaines d’entreprises mixant des grands noms comme Google, SoundCloud, Mozilla avec des startups plus jeunes et des projets en maturation. Actuellement en cours de réhabilitation et de construction, les locaux devraient être occupés à partir de mi-2014.



facto

Factory Berlin





Cette fin d’année 2013 a été l’occasion pour Berlin de faire parler de sa scène Tech au travers de l’accueil d’évènements prestigieux tels que le TechCrunch Disrupt Europe qui a rassemblé des milliers de visiteurs de 80 pays (entrepreneurs, fonds, incubateurs…) et des intervenants de haut niveau tels qu’Alex Jung, CEO de SoundCloud, Nate Blecharczyk, co-founder and CTO d’Airbnb ou encore Patrick Collison, CEO de Stripe.



Alors Berlin, Tech Hub éphémère ou « the place to be » pour les startups ?



Selon Tim Armstrong, CEO d’AOL, il règne à Berlin un état d’esprit, une effervescence artistique et technologique comparable à celle de la Silicon Valley il y a quelques années. Mais au regard d’une Europe multi-culturelle, dispersée et sans réelle politique commune, l’émergence de 4 ou 5 hubs travaillants de concert devrait être la formule permettant aux stratups européennes de se développer rapidement et d’aller concurrencer leurs homologues transatlantiques.



C’est dans cet esprit que nous nous efforçons de développer des partenariats avec d’autres structures au sein de TechHub européens (tels que Barcelone, Londres, Berlin) afin de permettre à nos entreprises de bénéficier de relais pour leur croissance internationale.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire - Connecté(e) en tant que . Déconnexion »